L’essentiel à savoir sur la ventilation d’une cave enterrée

 

Avoir une bonne ventilation est aussi important dans une pièce vivable que dans une cave de sous-sol. En effet, la ventilation a pour rôle majeur de réguler le taux d’humidité dans une pièce. Aussi, grâce à elle, les mauvaises odeurs peuvent être évitées tout en profitant d’une très bonne qualité d’air. Nombreux sont les avantages que l’on tire d’une bonne ventilation. Que faut-il savoir d’autre sur la ventilation d’une cave enterrée ?

A découvrir également : Carrelage de sol noir et blanc : Intemporalité et élégance

Ventiler une cave enterrée : plusieurs possibilités qui s’offrent

Pour améliorer la qualité de l’air dans une cave enterrée ou pour éviter la formation des moisissures pour excès d’humidité, il est important que vous installiez une ventilation adaptée à la pièce. Plusieurs possibilités s’offrent donc à vous lors du choix du type de ventilation pour lequel vous allez opter. Aussi, découvrez via ce lien comment faire un choix adéquat pour votre cave.

Quant aux différents types de ventilation parmi lesquels vous aurez à choisir, on relève :

Avez-vous vu cela : Borne escamotable électrique : pourquoi faire ce choix ?

La ventilation mécanique

Cette forme de ventilation nécessite un certain coût d’investissement. Cependant, elle offre une efficacité intéressante.  Avec elle, vous aurez à installer un système d’extraction et de filtration de l’air, ce qui fonctionnera grâce à un ventilateur. Grâce à cette installation, vous pouvez facilement contrôler la quantité d’air dans la cave (entrée comme sortie). Ainsi, vous avez une facilité à gérer le taux d’humidité adéquat pour votre pièce.

Notez que ce type de ventilation se décline en diverses possibilités. On relève donc :

  • La ventilation mécanique par simple flux ou VMC
  • La ventilation mécanique par double flux
  • La ventilation mécanique par insufflation ou VMI

Chacune de ces formes de ventilation mécanique a ses avantages et ses limites. Vous pouvez discuter avec un professionnel pour savoir lequel sera le plus adapté à votre cave.

La ventilation naturelle

Cette manière de faire va revenir beaucoup moins chère. Il suffira de créer une bouche d’aération dans le mur. À ces ouvertures, vous posez des grillages assez fins, justes capables de laisser passer l’air. 

Avec cette méthode, vous n’aurez pas besoin de faire de très grands travaux. Mais son efficacité dépend de la taille de la pièce et de plusieurs autres points.

Quels sont les risques liés à une mauvaise ventilation dans une cave enterrée ?

Il est vrai qu’il s’agit d’une cave au sous-sol, mais mal gérer sa ventilation fait courir des risques aux habitants de la maison en raison de l’accumulation de l’humidité. La maison en elle-même n’est pas épargnée en raison de la détérioration des murs, l’apparition des moisissures et, etc. 

L’humidité se propage très vite dans les murs et cela peut créer des problèmes sanitaires tels que les allergies, les bronchites et bien d’autres choses. Si parmi les habitants de ladite maison se trouve un individu à l’organisme faible, le risque de souci sanitaire est encore plus élevé.