Quelles astuces pour optimiser l’utilisation du broyeur de branche ?

Le broyeur de branche a trouvé sa place dans les ménages, car il facilite l’entretien des jardins. Cet appareil sert à détruire une quantité importante de déchets végétaux produits par les arbres et les arbustes. Pour profiter des capacités de la machine, il est important de respecter certaines règles relatives à son fonctionnement. Quelles sont-elles ?

Connaitre les spécificités techniques de la machine

Les caractéristiques techniques d’un broyeur sont nombreuses, notamment :

Cela peut vous intéresser : Poncer sans poussière : guide pratique

  • le débit de broyage ; 
  • la puissance du moteur ;
  • le système de malaxage du bois ;
  • la capacité de la buse d’insertion, etc.

Comme souligné sur cette page, les déchiqueteuses de déchets végétaux secs ou mous sont équipées pour la plupart d’un moteur électrique. Elles peuvent fournir une puissance comprise entre 2000 watts et 3000 watts, permettant ainsi aux dents de ramollir jusqu’à 220 kg de débris en heure. L’inconvénient de ces machines, c’est qu’elles ne peuvent pas briser un débris de plus de 4,5 cm de diamètre.

Les broyeurs électriques ne sont pas non plus trop amovibles, car ils sont alimentés par un câble qui limite le déplacement de l’appareil. Leur système de malaxage repose sur les dents intégrées dans la machine. Il peut s’agir de lames, de disques, de rouleaux… Certains de ces systèmes ne sont pas adaptés pour déchiqueter les branches tordues ou composées de feuillage.

Lire également : Pourquoi certains choisissent d'Installer un poêle à bois sans passer par le tubage ?

Veiller à une bonne alimentation du broyeur

Après avoir pris connaissance des caractéristiques de l’engin, il faut apprendre à l’alimenter correctement afin d’éviter de l’endommager. Le but de la manœuvre est de ne jamais dépasser la limite de charges supportables par la machine. N’introduisez donc pas trop de branches à la fois dans le conduit d’insertion. 

Les fabricants recommandent de préparer les branchages si nécessaire avant de commencer à broyer. Le processus consiste à s’assurer que les tiges sont propres. Pendant le broyage, la déchiqueteuse de déchets de végétaux doit être alimentée en débris de manière progressive et régulière. Cette surveillance garantit un fonctionnement optimal des dents. 

Entretenir le broyeur de branches

Toutes les machines doivent être bien entretenues afin de maintenir les pièces dans leur état d’origine. Pour les broyeurs de branche, il faut nettoyer l’appareil après chaque utilisation. Le procédé consiste à éliminer les résidus de bois, d’écorces ou de feuilles qui n’ont pas été expulsés hors de la machine. 

À ce sujet, chaque engin dispose d’un guide de nettoyage spécifique fourni avec le mode d’emploi. Le manuel d’utilisation contient les recommandations relatives à l’entretien des dents. Les utilisateurs peuvent aussi y lire la fréquence d’huilage du système de broyage. 

Chaque marque de broyeurs de branches indique le lubrifiant idéal pour huiler les ciseaux de l’appareil. Les jardiniers amateurs qui ne sont pas des bricoleurs peuvent confier cette tâche à un professionnel de la mécanique.